Dessin XXL

Hommage à A.Gorgi // Exposition « Gorgi Pluriel » au Palais Khaiereddine, Décembre 2018 – Février 2019, Tunis. « Ta7t ettoffe7a » (sous le pommier), peinture aux émaux sur carreaux de terre cuite, 200x560cm, 2018.   Une scène de la vie quotidienne sous un pommier dans un jardin ou « jadra » d’une maison des années 30 à la Marsa construite par mon arrière-grand-père. Cette fresque est un hommage à une … Continuer de lire Dessin XXL

Rétinade 1.0 // Rétinade 2.0

  Rétinade 1.0 (2014-∞) Série de photographies prises lors de trajets quotidiens en voiture, de moments d’égarements dans l’atelier, ou au cours de longues balades à pied…   Petite aventure dans le monde de ce qui se veut être réel à la recherche d’une faille dans son esthétique ou une étrangeté quasi-naturelle… Fouille dans ce qui s’est enfoui ou perdu entre les lignes numériques des moments … Continuer de lire Rétinade 1.0 // Rétinade 2.0

Album de famille

C’est essentiellement l’identité qui est mise à l’épreuve de la recherche plastique : partir de photographies retrouvées de portraits, figures, photos de famille – chargées d’un certain nombre d’expériences antérieures – chercher l’abandon de l’image propre, pour celle d’une figuration impersonnelle et universelle. Elle interroger ces figures devenues anonymes en les plaçant et les déplaçant à chaque fois dans divers espaces conçus individuellement comme un champ de signification singulier.   … Continuer de lire Album de famille

La vie cachée de mon enfant

Réalisée pour l’exposition « Fragile // Hach » – Mars 2013 –  Galerie municipale de Sidi Bou Saïd Un an et demi après la libération, arrive le moment de la dé-libération Plusieurs tentatives, mais toujours rien. Pourtant, tout semble normal.  Nous attendons encore, péniblement et difficilement, ce qui va « constituer » un nouveau tournant dans nos vies.  Enfant papier tant désiré, chair de notre chair si fragile…  Août 2012, … Continuer de lire La vie cachée de mon enfant

Livres d’artiste

« Si j’étais un livre d’artiste, j’aimerai sentir le désir de celui qui me rêve encore, rêve rapide, fulgurant. Et puis il y’a la merveilleuse volupté de celui qui prend possession de moi, qui m’ouvre doucement, touche avec émoi ce papier qui lui livre les premières informations. Me toucher c’est déjà me lire. M’ouvrir c’est déjà vouloir m’aimer. Si tu veux me posséder totalement, il … Continuer de lire Livres d’artiste